Appuyer sur enter pour faire une recherche

Job Focus : Chris Carremans, System Engineer

05/11/2018
Author Avatar
Linde Declercq
PR and Communication

Quand il a commencé chez EASI, tout le monde était jaloux de sa voiture en leasing, un coupé rouge trois portes. La voiture n'est plus là, mais l'esprit EASI et la passion du métier sont intacts. Nous vous présentons l'ambassadeur de nos System Engineers : Chris Carremans.

Comment êtes-vous arrivé chez EASI ?

J'ai réalisé mon projet de fin d'études chez Appligen. Cela consistait à développer un site intranet pour enregistrer les commandes, planifier les effectifs, et ainsi de suite. Quand ils ont vu le résultat, ils m'ont tout de suite proposé un contrat, et j'ai fait mes débuts chez eux à la sortie de mes études. Cinq ans plus tard, Appligen était repris par EASI, et je suis toujours là. EASI et Appligen étant complémentaires, il était parfaitement logique de participer à cette formidable aventure, mais au sens strict, ceci est toujours mon premier job.

chris1

Pourquoi restez-vous volontiers chez EASI ?

À cause du professionnalisme et de la qualité de l'organisation. Nous travaillons avec un écosystème SmartShare. Une fois qu'on y a goûté, on n'imagine plus comment s'en passer. Mais ce n'est pas tout. J'ai aussi été conquis par l'accompagnement, le coaching et la bonne ambiance. Tout le monde affiche une attitude positive, management et collègues. Il fait bon travailler ici.

Par ailleurs, EASI est une entreprise réputée. Les nombreuses distinctions que nous avons déjà méritées amènent les gens à poser des questions : ce que nous faisons exactement, quel est mon rôle... C'est toujours avec fierté que je parle d’EASI et de mon travail. À cause des termes techniques, ce n'est pas toujours facile d'expliquer précisément ce que je fais, mais quand je dis qu'en appuyant sur un bouton, je peux mettre toute une entreprise à l'arrêt, cela donne une idée des responsabilités liées à ma fonction.

Essayons néanmoins. Comment se passe une semaine typique ?

Mon travail est très varié. Nous intervenons souvent à distance, au départ du bureau. Cela veut dire que nous travaillons à distance pour nos clients. De l'installation, en passant par l'implémentation, jusqu'à la configuration. Ou encore des améliorations à l'infrastructure IT du client, des mises à jour, la recherche d'erreurs, les contrôles proactifs, le conseil…

Lorsque nous nous rendons sur place, c'est pour installer de nouveaux éléments ou effectuer des contrôles préventifs.

Régulièrement, nous accompagnons aussi les commerciaux qui le demandent pour les épauler sur le plan technique. Dans ce cas, nous réfléchissons ensemble à la meilleure solution pour le client.

Au niveau interne, nous apportons notre appui aux collègues dans des domaines aussi variés que la virtualisation, le stockage, les backups, la sécurité, IBM Power, les réseaux…

CCAR_1

Avez-vous un exemple de projet particulièrement intéressant auquel vous avez collaboré récemment ?

Oui, « Geographic Information Management ». Il s'agissait de renouveler une infrastructure, avec les systèmes hôtes, le stockage, le réseau, les backups et la restauration après désastre. J'ai eu l'occasion de réaliser ce projet de A à Z. Avec succès. Un très bon souvenir.

J'en ai tiré d'autant plus de satisfaction que j'ai pu assumer la conception de la solution pour le client, coordonner tout le projet et veiller à la finition. Une collaboration efficace et agréable avec le client est essentielle. Cela fait plaisir de voir qu'on inspire autant confiance.

Il y a cinq ans que vous travaillez pour EASI. Votre carrière a-t-elle déjà connu des tournants ?

Chez EASI, on ne néglige jamais votre carrière. Des évaluations régulières permettent de parler de votre évolution. Ce sont des évaluations structurées qui clarifient les attentes. Vous savez exactement quels sont vos objectifs. Les nouvelles responsabilités ou missions sont ensuite confrontées aux attentes de votre fonction actuelle ou future.

Après 10 ans de carrière, je peux dire que j'ai accumulé pas mal de missions et de responsabilités. C'est ce qui m'a permis de devenir Senior System Engineer. Et EASI apprécie vraiment ses collaborateurs. Les messages avec un mot de remerciement ne sont pas rares. Quand j'ai reçu l’EASI Spirit award en 2016, ce fut pour moi la cerise sur le gâteau. Surtout que je ne m'y attendais pas. On ne m'avait pas prévenu.

CCAR_AWARD

Un conseil pour qui veut devenir System Engineer chez EASI ?

Il faut aimer son travail et se donner à fond. Celui qui est motivé pour s'investir en retirera une vraie satisfaction. Enfin, saisissez toutes les chances qui vous sont offertes. Mettez-vous toujours au défi. Quand les clients, collègues et managers vous tapent sur l'épaule, que demander de plus ?

EASI is hiring

 

Current job openings

Sign up to our newsletter

Follow us

  

Share this article