Appuyez sur Entrée pour rechercher

Mes cybervoeux pour 2020

10/01/2020
Author Avatar
Christophe Verhaeghe
Team Manager, EASI

Les termes ransomware et cryptolocker sont devenus monnaie courante (oui ce sera un blogpost ironique) que ce soit dans le monde de l'entreprise ou chez les particuliers. Est-ce une raison pour les banaliser?

En 2019, nous avons été contacté au moins 2 fois par mois par une société qui était en proie à un souci de perte de données. Cela leur a coûté un paquet d'argent.

Ironiquement, 2 aspects me frappent dans 80% des cas qui arrivent chez nous:

1

Lorsque le process démarre, le client est prêt à payer des bitcoins sur le dark web à une personne malintentionée alors qu'il rechigne parfois à investir de vrais euros dans une solution pro ou pseudo-pro vendue par une société qui pourrait l'aider à sortir de l'ornière en cas de coup dur.

2

Une fois sorti de l'ornière, le client semble prêt à investir pour "que cela ne se reproduise plus". En chat échaudé qui craint l'eau froide, notre interlocuteur, son équipe et sa direction ne parlent que d'une seule voix et l'avouent en choeur: "on ne nous y reprendra plus". Et ces paroles de rester vaines au fur et à mesure que le temps passe et que les souvenirs malheureux se dissipent pour se reconcentrer sur le sacro-saint opérationnel. The Show Must Go On.

Alors, si je peux formuler un conseil pour 2020, je ne crois pas aux bonnes résolutions.

Réfléchissez à l'importance que vous désirez donner à vos données avant, pour éviter les ennuis ensuite.

Où sont vos données importantes dont vous pensiez pouvoir vous passer?

Quels sont vos process business les plus critiques?

La sécurité n'est pas un frein. Les bolides de Formule 1 en sont également équipés et cela ne les empêche pas de tracer vers la victoire!

Meilleurs voeux!