Appuyez sur Entrée pour rechercher

SaaS, IaaS et PaaS : Explication

11/02/2020
Author Avatar
Johan Neskens
Sales Team Leader, EASI

Il n'est pas toujours facile de s'y retrouver avec toutes les abréviations utilisées dans le domaine du cloud. C'est pourquoi nous expliquons ici les plus importantes, de manière simple.

ITaaS

Tout d'abord, il est important d'expliquer que ces concepts sont liés aux services de cloud. Dans ce cas, au lieu de gérer votre propre centre de données, votre entreprise choisit de payer quelqu'un d'autre pour le gérer à votre place. Ils proposent ensuite à votre entreprise des services et une assistance via Internet. Vous pouvez appeler ce processus ITaaS ou Information Technology as a Service. Ce terme peut s'appliquer à l'ensemble de votre service informatique ou à certaines de ses parties.

Comment cela fonctionne-t-il ?

En tant qu'entreprise, vous payez une somme mensuelle à un partenaire externe. Ce modèle s'appelle un modèle « par répartition ». Pour beaucoup d'entreprises, c'est une formule intéressante, car elle élimine la nécessité d'investir d'énormes budgets informatiques dans des immobilisations ou des profils spécialisés qui n'ont qu'à entretenir, maintenir et mettre à jour cette infrastructure. Elles se replient sur des coûts plus prévisibles, ce qui est un avantage important pour beaucoup. De plus, vous disposez de 3 services cloud différents. SaaS, Iaas et PaaS. Je vous explique plus en détail.

SaaS

C'est l'un des acronymes les plus familiers. Il signifie « Software as a Service ». Avec ce terme, les entreprises se réfèrent au fait qu'elles cessent d'acheter des licences de logiciels. Pourquoi ? Parce qu'elles doivent ensuite pour chaque personne installer, mettre à jour, entretenir et corriger l'application et la remplacer si nécessaire. Il n'est pas non plus facile de garantir la disponibilité à tout moment. Il est également plus pratique pour les employés de se connecter simplement via un site Internet et d'accéder à une application particulière. Ce service présente donc plusieurs avantages. Un autre avantage majeur est la mise en œuvre extrêmement rapide des applications nouvelles ou mises à jour. Il suffit à votre service informatique de créer un compte, d'envoyer un e-mail à l'utilisateur et c'est tout.

IaaS

Cela signifie « Infrastructure as a Service ». En pratique, cette option signifie que votre entreprise utilise le matériel d'un prestataire de services externe. Votre cloud est donc hors site et accessible via Internet. Lorsque vos données sont stockées dans le cloud, sur un serveur de votre fournisseur de cloud externe, vous utilisez une forme d'IaaS. Il s'agit donc en fait de matériel que vous n'avez plus besoin d'acheter, d'installer, d'entretenir, de sauvegarder ou de remplacer. Pour de nombreuses entreprises, le grand avantage de cette option est la garantie de la continuité des activités. Par exemple, si votre partenaire extérieur effectue une sauvegarde toutes les nuits, il peut vous aider immédiatement en cas de problème. C'est ce que l'on appelle souvent la reprise après sinistre.

PaaS

J'en arrive maintenant à la troisième possibilité. PaaS signifie « Platform as a Service ». Si vous choisissez cette option, vous utilisez en tant qu'entreprise une plateforme informatique d'un fournisseur de services en cloud externe via Internet. Via cette plateforme, vous pouvez ensuite accéder à vos applications, votre matériel, vos bases de données, vos réseaux, votre sécurité et bien plus encore. Construire et maintenir votre propre plateforme de ce type exige beaucoup d'expertise et une attention continue. Ce n'est pas une option pour toutes les entreprises.

De quoi avez-vous besoin ?

Il est difficile de le déterminer à l'avance, mais je peux déjà vous dire que vous ne devez certainement pas vous limiter à l'une des trois premières options. Vous pouvez parfaitement les combiner.

En outre, il est important de voir où se situe l'expertise de votre entreprise. Quelles sont les capacités dont vous disposez en interne et celles dont vous ne disposez pas ? Un service SaaS peut être une solution relativement peu coûteuse pour certaines de vos applications importantes. Si vous avez déjà une certaine envergure, vous devrez peut-être investir dans votre propre plateforme que vous pourrez utiliser dans le cloud via un service PaaS.

Un modèle hybride ?

Rien n'est jamais tout noir ou tout blanc. De nombreuses entreprises optent pour un modèle de cloud hybride. Cela implique de gérer une partie de votre informatique en interne, tout en intégrant d'autres aspects dans le cloud. Par exemple, elles s'en tiennent dans un premier temps à leurs propres applications logicielles, mais optent pour IaaS pour la sauvegarde et la récupération des données. Les possibilités sont nombreuses.

Nouveau call-to-action

Offres d'emploi actuelles

Abonnez-vous

Suivez-nous

  

Partage cet article